Le Groupe Médicis vous accompagne

747
Étudiants

8740
Entreprises partenaires

628
Étudiants en contrat de professionnalisation

22
Personnels d'encadrement

Entre théorie & pratique

L’objectif des programmes en alternance est de permettre aux étudiants d’être confrontés immédiatement au monde de l’entreprise.

L’alliance entre théorie et pratique assure aux candidats une rémunération et la gratuité de leur scolarité.

Grâce au contrat de professionnalisation, l'étudiant pourra réaliser sa formation exclusivement en alternance.

LE CONTRAT PRO

Il s’agit d’un contrat de travail de type particulier conclu à durée déterminée (entre 18 et 24 mois pour le BTS, 12 mois pour les 3ème, 4ème et 5ème années).

Il est mis en place par un employeur qui s’engage à fournir un emploi au jeune.

Mais aussi, à lui assurer, sur son temps de travail, la formation qui lui permettra d’acquérir une qualification professionnelle reconnue et validée par un diplôme.

INSCRIVEZ-VOUS

Participez à notre prochaine Journée Portes Ouvertes

En savoir plus

LES AVANTAGES DU CONTRAT PRO

La prime d’activité

La prime d'activité est une aide financière qui est versée chaque mois au bénéficiaire. Pour recevoir cette prime, il faut:
  • avoir plus de 18 ans
  • travaillez depuis au moins 3 mois
  • gagnez moins de 1500€ par mois

Des études gratuites

Le système de l’alternance procure à l’étudiant une autonomie financière et l’accès, sans frais, à des études supérieures.
La formation est prise en charge par un organisme paritaire collecteur agréé ou par l’entreprise directement.

Des études rémunérées

La rémunération du jeune peut varier de 65% à 100% du SMIC en fonction de son âge et des accords de branches. L'alternant reçoit ainsi un salaire mensuel pendant toute la durée de son contrat de professionnalisation.

Les acteurs du contrat pro

DIRECCTE : Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi. La DIRRECTE dépend du ministère du travail et des affaires sociales. Elle joue deux rôles concernant le contrat de professionnalisation :

Vérifie la conformité du contrat de professionnalisation par rapport à :
  • La durée
  • La rémunération
  • L'autorisation de travail
  • Le niveau de qualification
Contrôle l'entreprise :
  • La période d'essai
  • Les horaires
  • L'acceptation du dossier par l'OPCA
L'organisme de formation doit avoir un numéro d'agrément accordé par la préfecture de police. L'organisme :
  • Dispense la formation
  • Évalue et assure le suivi de l'alternant
  • Inscrit l'alternant à l'examen

OPCA : Organisme Paritaire Collecteur Agréé.

Chaque branche d'activité a son OPCA. L'OPCA mutualise les fonds collectés auprès des entreprises et finance la formation.
L'alternance apporte un statut de salarié qui permet une inscription dans un organisme de formation. L'alternant doit être âgé entre 18 et 26 ans et doit suivre 1 100 heures de formation si titulaire du baccalauréat ou non.

Pour pouvoir accueillir un salarié en contrat de professionnalisation, l'entreprise doit :
  • Appartenir au secteur privé
  • Être enregistrée au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS)
  • Verser les sommes dues à l'OPCA

EN SAVOIR PLUS SUR LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Le salarié en alternance s’engage à réaliser un travail de qualité en entreprise. En parallèle, l’employeur lui verse une rémunération et lui donne la chance de suivre une formation de qualité.

Afin d’accueillir un salarié en contrat de professionnalisation, l’entreprise doit appartenir au secteur privé, être enregistrée au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) et être à jour dans sa cotisation auprès de son OPCA, au titre de la professionnalisation.
L’apprenant bénéficie, comme les autres salariés de l’entreprise, d’une protection sociale, des dispositions du Code du Travail et des accords collectifs applicables dans l’entreprise.

La période en entreprise est fondamentale dans la mise en oeuvre des connaissances acquises et à l’insertion dans la vie active. Elle est également un temps d’observation mutuel dans le but d’un recrutement post-examen.

L’acquisition de l’expérience professionnelle (pendant toute la durée du contrat) aura une place primordiale sur le CV. Au sein de l’entreprise, le jeune salarié est encadré par un tuteur qui aura pour mission de faciliter son insertion.
- 21 ans : 65% du SMIC
+ 21 ans : 80% du SMIC
+ 26 ans : 100% du SMIC